Les crayons aquarellables

Depuis la rentrée, nous vous avons peut-être dit que vos enfants ont fait du dessin avec des crayons aquarellables. Mais, qu’est-ce que c’est ? A quoi ça sert ? Quel  est  l’intérêt pour l’enfant ? Comment les utilise-t-on ? Ce sont peut-être des questions que vous avez pu vous poser. A nous d’y répondre !

 

Les crayons aquarellables ressemblent à des crayons de couleur. La différence, c’est qu’une fois mouillés, ils donnent un aspect différent, façon « aquarelle », d’où le nom…



Nous les proposons de différentes façons. Les enfants ont, parfois, à disposition une petite coupelle d’eau. Ils trempent eux-mêmes le crayon dans l’eau et voient quel effet ça donne sur le papier. Quand ils se rendent compte que le crayon ne « bave » plus, ils retrempent alors le crayon dans l’eau. D’autres fois, ils dessinent avec les crayons « à sec », puis, on leur donne ensuite des petites lingettes mouillées qu’ils passent sur la feuille. Ils voient alors la couleur s’étaler. Une autre façon de leur proposer ces crayons est de leur faire mouiller la feuille avec un rouleau ou pinceau, puis de dessiner ensuite dessus. Ils peuvent alors se rendre compte que la couleur s’étale un peu sur la feuille. Ca fait comme un effet « papier buvard ».

 

La technique de la petite coupelle d’eau:



 

La technique de la lingette mouillée:



 

La technique de la feuille mouillée:



 

 

Comme pour le dessin avec des pastels ou des crayons feutres, cela permet à vos enfants de s’exprimer. Il présentent de nombreux intérêts :

*Un acte créatif : l’enfant peut laisser libre court à son imagination

*Un langage : les traces laissées par l’enfant lui permettent de communiquer, de partager avec les autres

*Un acte donnant du plaisir (aspect ludique)

 

Pour les enfants, ces modes d’expression permettent :

>Une approche visuelle : couleurs, traces… Ils voient leur dessin se transformer après le passage de l’eau.

>Une approche motrice : -S’exercer à un geste qui s’affine au fil du temps : maîtrise du geste

-Manipulation de nouveaux objets (éponges, lingettes…). En utilisant les outils, l’enfant va découvrir de nouvelles traces, de nouvelles techniques. Il va ainsi multiplier ses expériences.

 

Au P’tit club, l’enfant peut participer aux ateliers à son rythme et selon son désir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vérification *


TOP

Call Now Button